Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

International Windship Association | April 26, 2019

Scroll to top

Top

Vindskip™ – Lade AS – Membre de l’IWSA

Vindskip™ – Lade AS – Membre de l’IWSA

LadeAs1

L’entreprise Lade AS a été fondée en 2010 pour développer le projet Vindskip™. Ce concept ultramoderne est basé sur un brevet norvégien et un brevet international WIPO PCT. Le projet Vindskip™ est un navire marchand hybride conçu pour un transport maritime durable. Grâce à un concept innovant utilisant les technologies d’aujourd’hui, il répond aux exigences de demain en ce qui concerne les économies de carburant et le contrôle des émissions. Les économies de carburant sont estimées à 60 % et la réduction des émissions à 80 %. Ce concept d’un tout nouveau genre est à présent proposé à des cabinets conseil, à des armateurs et à des chantiers navals.

Membre de l’IWSA

Vindskip™ par l’entreprise Lade AS

L’idée directrice du projet Vindskip™ est de proposer un navire hybride éco-efficace qui fonctionne grâce au vent et au GNL. Le vent apparent est un facteur primordial dans la conception d’avions, de trains, d’hélices et de voiliers. Dans le domaine de la construction de navires marchands, c’est un concept révolutionnaire. Inspiré par l’industrie aérospatiale et le milieu de la navigation à voile, Vindskip™ est conçu pour utiliser la force du vent. Le design de la coque est unique, aussi bien en dehors que sous l’eau. Elle a une forme aérodynamique symétrique et utilise le vent apparent pour générer une portance qui tire le navire dans la direction voulue. Il s’agit du Wind Power System (système de propulsion éolienne) de Vindskip™. En ajoutant au bateau un système de propulsion GNL lors de la construction, il est possible d’exploiter la force aérodynamique générée afin d’augmenter la vitesse et d’économiser du carburant. Cela devient alors un système dynamique permettant au navire de garder une vitesse constante au moyen d’un régulateur de vitesse.

Les principaux types de navires concernés par le concept du Vindskip™ sont ceux que l’on appelle les navires à cargaisons sèches : rouliers, navires mixtes, PCTC (transport de véhicules uniquement), porte-conteneurs et méthaniers à membrane.

Économies de carburant estimées, par rapport à un navire de référence : – 60 %
Estimation de la réduction des émissions :
– CO2 (dioxyde de carbone) : 80 %
– NOx (oxydes d’azote) : 90 %
– SOx (oxydes de soufre) : 100 %

Capacité de chargement La capacité de chargement est estimée à 6500 evp.
Il s’agit d’une capacité supérieure ou égale à celle d’un navire de référence.

 

Le concept
On distingue trois éléments principaux dans ce concept :
– Le système de propulsion par le vent La coque un profil aérodynamique symétrique. Elle utilise le vent apparent pour générer une portance aérodynamique qui tire le navire dans la direction voulue. Il s’agit du Wind Power System (système de propulsion par le vent) de Vindskip™.

– Le régulateur de vitesse : En ajoutant au bateau un système de propulsion au GNL lors de la construction, il est possible d’exploiter la force aérodynamique générée afin d’augmenter la vitesse et d’économiser du carburant. Cela devient alors un système dynamique permettant au navire de garder une vitesse constante au moyen d’un régulateur de vitesse.

– Weather Routing Module version Vindskip™ (module de routage météo) En utilisant la pondération informatisée des données météorologiques, un logiciel est capable de calculer la meilleure trajectoire pour le navire. En intégrant des algorithmes de navigation, il est possible d’obtenir l’angle de vent optimal pour une meilleure portance, permettant de sélectionner le trajet le plus économique ou le plus rapide. Fonctionne grâce au vent et au GNL. Rolls-Royce a développé un système de propulsion au Gaz Naturel Liquéfié (GNL) qui répond spécifiquement aux exigences du Vindskip™ : un haut niveau d’efficacité sur des puissances de sortie variées, minimisant les gaz à effet de serre et les émissions de NOx. En outre, le problème du SOx émis par les navires rouliers lorsqu’ils brûlent du carburant résiduel est ici totalement éliminé. Le GNL est situé dans deux réservoirs assurant 70 jours de navigation à 17 noeuds.
Tous les acteurs du secteur naval s’accordent à dire qu’il est important de créer davantage de solutions éco-efficaces. Cela se manifeste à travers l’introduction ou l’amendement de réglementations concernant l’environnement marin, comme l’annexe VI de la POLMAR. De plus, des zones ECA (zones de contrôle des émissions) sont mises en place, afin d’aider à réduire les émissions de SOx. Grâce à sa très faible consommation en carburant, Vindskip™ peut utiliser le GNL. Dans le pire des cas, il dispose d’une autonomie de 70 jours entre les ravitaillements.

 

Site
www.ladeas.no/
AddressGange Rolvs gate 7
6005 Ålesund, NORWAY
Phone+47 476 76 507
Fax
E-mailterje@ladeas.no